Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésClôture du SIEL : Plus de 15.000 personnes ont visité le stand du CNDH et de l’ONU Femmes à la 21ème édition du Salon international de l’édition et du livre

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

01-12-2021

M. Mounir Bensalah participe au séminaire de lancement du projet « Voix et (...)

Lire la suite

01-12-2021

Le CNDH participe au 10ème Forum des Nations unies sur les entreprises et les (...)

Lire la suite

29-11-2021

Lutte contre l’extrémisme : Malika Benradi met en exergue les approches (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Clôture du SIEL : Plus de 15.000 personnes ont visité le stand du CNDH et de l’ONU Femmes à la 21ème édition du Salon international de l’édition et du livre

Les activités du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), organisées en partenariat avec l’ONU Femmes à la 21ème édition du Salon international de l’édition et du livre, ont pris fin le dimanche 22 février 2015 à Casablanca.

Le stand ‘Parité et Egalité’ a accueilli plus de 15.000 visiteurs et 5000 participant(e)s dans un espace de débat et de plaidoyer pour les droits des femmes tels qu’ils sont consacrés par la constitution et par les conventions internationales des droits de l’Homme, dont la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (1979).

D’une superficie de plus de 300 m², le stand a proposé une programmation riche et diversifiée élaborée avec le concours de plus de 50 partenaires (associations, partis politiques, universités, académie régionale de l’éducation et de la formation, institutions nationales de protection et de promotion des droits de l’Homme…)

Durant les dix jours du stand, plus de 200 acteurs nationaux et internationaux (militants des droits de l’Homme, représentants de la société civile, auteur-e-s, chercheur-e-s et politicien-ne-s, artistes,…) ont été accueillis au stand érigé en espace de débat et d’échange où la parole a été donnée aux participants, hommes et femmes, pour qu’ils s’expriment, interagissent et débattent de plusieurs thèmes : migration, handicap, emploi, santé, violence, éducation, médias, environnement…articulés autour de plusieurs axes : ‘Paroles aux Associations’, ‘Parole aux partis politiques’, ‘Un jour, un livre, ‘Etat des connaissances’, ‘Salon littéraire’, ‘Agir et créer’, ‘Présentation d’ouvrages’, etc.

La Parole a été donnée  à plus de 30 associations de différents horizons afin de mettre la lumière sur leur combat quotidien en faveur de la consécration des droits des femmes et de l’égalité homme-femme.

La dimension territoriale a été également mise en valeur dans le cadre de l’axe ‘Femmes en régions’, avec le concours des 13 Commissions régionales des droits de l’Homme (CRDH).  En effet, la parole a été donnée à des actrices locales pour témoigner et présenter leur propre expérience dans la défense et la mise en œuvre des droits des femmes.

Outre la présentation de plus de 500 ouvrages produits par le CNDH, l’ONU Femmes et les associations,  un accent particulier a été mis sur la production littéraire notamment féminine dans le cadre de présentation d’ouvrages et de débats ayant permis de croiser les regards et les points de vue autour des thématiques discutées. La parole a été également donnée aux partis politiques (Parti de l’Istiqlal, PJD, PAM, PPS, USFP, PSU, Mouvement populaire, RNI et PSD) qui ont exposé leur point de vu concernant les questions de la parité et de l’égalité.

Le Stand du CNDH et de l’ONU Femmes a accueilli aussi plus de 30 activités de sensibilisation et de divertissement pour quelques 2000 enfants et élèves venant des déférentes institutions scolaires.   

Enfin, dans le cadre du cycle conférence, le stand a accueilli une rencontre sur les expériences internationales des Institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) en matière de droits des femmes qui a connu la participation du Maroc, de la Palestine et de la Bosnie Herzégovine. Massivement suivie par le public, cette rencontre a permis de communiquer autour des principales contributions du Conseil dans ce domaine : une ‘étude comparative sur les expériences internationales dans le domaine de l’institutionnalisation de la lutte contre la discrimination’, en partenariat avec l’ONU Femmes, un mémorandum sur ‘l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discriminations’, un mémorandum sur la lutte contre les violences à l’encontre des femmes, en plus de ses mémorandums sur les conditions d’emploi des travailleurs domestiques et le Conseil consultatif de la famille et de l’enfance.

 

 

Haut de page