Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésConférence de presse à l’occasion de la journée mondiale contre la peine de mort

Bulletin d'information

Actualités

28-02-2024

Appel à candidature pour le poste de chargé principal de la promotion des droits (...)

Lire la suite

28-02-2024

Le programme prévisionnel des marchés que le CNDH envisage de lancer pour l (...)

Lire la suite

13-12-2023

RÉSULTAT DU TEST ÉCRIT RELATIF AU RECRUTEMENT DE DEUX CADRES CATÉGORIE A AUX (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Conférence de presse à l’occasion de la journée mondiale contre la peine de mort

Jeudi 12 octobre 2023 à 9h30 au siège du Conseil national des droits de l’Homme à Rabat

La journée mondiale contre la peine de mort - célébrée chaque année le 10 octobre - portera lors de cette 21 édition sur le thème « La peine de mort : un chemin pavé de torture ».

La Coalition marocaine contre la peine de mort, le Conseil national des droits de l’Homme, l’Observatoire Marocain des Prisons, et l’association « Ensemble contre la peine de mort », en lien avec les réseaux abolitionnistes des parlementaires, avocats, journalistes, enseignants et entrepreneurs, entendent à cette occasion renouveler leur plaidoyer  pour l’abolition de la peine de mort en invitant notamment le gouvernement à voter en faveur de la résolution de l’Assemblée  des Nations unies appelant à un moratoire universel sur l’application de la peine de mort.

Le mouvement abolitionniste continuera à agir, notamment lors du prochain débat autour de la réforme du code pénal, pour défendre la primauté du droit à la vie et l’abolition de la peine de mort.  A cet égard, il appelle les autorités à ratifier le Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort.

Il convient de rappeler que la tendance universelle est à l’abolition de la peine de mort. Au total, plus des deux tiers des Etats (144 Etats) ont aboli la peine capitale en droit ou en pratique. Le Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort, est aujourd’hui ratifié par 90 Etats. Au sein de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), 33 Etats sur 57 ont aboli ou observent un moratoire de fait sur l’application de la peine de mort.

Cette journée mondiale est l’occasion de sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques sur la cruauté de cette peine inhumaine et son inefficacité à combattre le crime et de promouvoir, notamment auprès des jeunes générations, le principe d’une justice sans peine de mort.

Haut de page