Vous êtes ici : AccueilActualitésAtelier d’échanges sur le suivi des droits de l’Homme en zones frontalières

Bulletin d'information

Actualités

28-02-2024

Appel à candidature pour le poste de chargé principal de la promotion des droits (...)

Lire la suite

28-02-2024

Le programme prévisionnel des marchés que le CNDH envisage de lancer pour l (...)

Lire la suite

13-12-2023

RÉSULTAT DU TEST ÉCRIT RELATIF AU RECRUTEMENT DE DEUX CADRES CATÉGORIE A AUX (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Atelier d’échanges sur le suivi des droits de l’Homme en zones frontalières

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), en partenariat avec le Bureau du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (HCDH-MENA), a lancé un atelier d’échanges sur le suivi des droits de l’Homme en zones frontalières, les 15 et 16 mars 2023 à Rabat.

Mme Bouayach a souligné lors de l'ouverture de cette rencontre, marquée par la présence de M. Mazen Shaqoura, représentant régional du Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme pour la région MENA, que l'accord mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière a appelé, à travers son objectif 11, à examiner la conformité des mesures de contrôle des frontières avec le droit international des droits de l'Homme, en collaboration avec les institutions nationales des droits de l'Homme (INDHs).

Dans ce contexte, la présidente du CNDH a rappelé la mission d’information mandatée par le CNDH pour recueillir des informations sur "L’incident tragique devant le point de passage entre Nador et Melilia" suite aux événements du 24 juin 2022, tout en saluant le rôle joué par les Commissions régionales des droits de l'Homme (CRDH) en matière de monitoring  et de suivi.

Quant aux moyens de renforcement de la protection des droits de l'Homme dans les zones frontalières, Mme Bouayach a souligné que l'évolution des événements sur le terrain et les questions de protection connexes exigent que les intervenants échangent des expériences afin de développer les capacités de travail et d'améliorer les connaissances et les outils de contrôle, soulignant l’importance d’adopter les recommandations du HCDH et des experts pour lancer une nouvelle phase impliquant la mise en commun des connaissances et l’utilisation de nouveaux outils de contrôle innovants pour améliorer la protection des droits de l’Homme dans les zones frontalières.

Télécharger l'intervention de la présidente du CNDH

Haut de page